dimanche 29 septembre 2013

Le Divanoo, un restaurant et salon de thé tourné vers les langues et les cuisines du monde

Bischheim Restaurant - Bischheim Une terrasse ouverte sur le monde

Dans les
              cuisines de la coopérative Le Divanoo. Photo DNA –
              Jean-François Badias
Dans les cuisines de la coopérative Le Divanoo. Photo DNA – Jean-François Badias

Le Divanoo, un restaurant et salon de thé tourné vers les langues et les cuisines du monde, a inauguré vendredi ses locaux place Saint-Laurent à Bischheim.

Idéalement situé place Saint-Laurent sur la route de Bischwiller à Bischheim, ce nouveau restaurant met à l’honneur les langues et cuisines du monde et dispose d’une grande terrasse. Il a ouvert ses portes voici un peu plus d’un mois. Il propose chaque midi un plat du jour à 8,50 euros.
Ce lieu est le fruit d’une coopération entre cinq associations, les salariés et d’autres investisseurs, réunis au sein d’une société coopérative d’intérêt collectif. Ce statut juridique permet d’associer une activité commerciale, la restauration, et des projets socioculturels, tels que des cafés débats, des expositions, des concerts et des cours de langue. Actuellement, le restaurant accueille une exposition, « L’ethnie des invisibles » de Carlos Pastorino, un artiste brésilien qui utilise l’encre de Chine pour immortaliser les anonymes des sociétés contemporaines.
Pourquoi le « Divanoo » ? Le nom évoque Le Divan occidental-oriental , un recueil de poésie lyrique de Goethe inspiré par la poésie persane et par l’orientalisme du début du XIXe siècle. C’est la rencontre de l’Orient et de l’Occident qu’Hélène Koenig et Raimund Foglar, professeurs de langue reconvertis respectivement dans la cuisine et la pâtisserie, ont souhaité mettre en pratique comme ils l’ont déjà fait au sein de l’association Schilick Langues. Cette association, mais aussi Espéranto Strasbourg, la Sevak Strasbourg (qui soutient les échanges entre l’Arménie et l’Europe), l’Association culturelle des Afghans de Strasbourg (ACAS) et l’association Ludilangues, proposent des cours de langue qui débutent cette semaine dans une salle du Divanoo réservée à cet effet.
Cela permet à ces associations d’avoir des locaux adaptés avec un service de restauration et un espace convivial, économiquement viable. Une bouffée d’air frais pour leurs finances souvent serrées. Raimund Foglar, gérant de ce nouveau café des langues, a tendu l’oreille : « Il y a du turc le matin, de l’alsacien l’après-midi et sur la terrasse un peu d’espagnol ». Un miroir de la société, souligne-t-il : « Les communes sont déjà multiculturelles, nous ne faisons que transposer quelque chose qui existe déjà ». Un lieu de rencontre idéal pour tous les citoyens du monde.
Le Divanoo, 25a route de Bischwiller à Bischheim, 03 88 81 29 48. Du lundi au samedi, de 7 h à 18 h, et le dimanche entre 9 h et 15 h. Pour plus d’informations sur la programmation des cours et les animations, rendez-vous sur www.divanoo.eu
DNA - par H.M., publiée le 17/09/2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire